Fax 01 53 01 31 39

Téléphone 06 96 56 20 65

Mail contact@sarepta-restauration.com

Les meilleures recettes pour un régime sans gluten

Sarepta Restauration > Santé > Les meilleures recettes pour un régime sans gluten

En terme général, le régime sans gluten a toujours été réservé aux personnes dotées de maladie cœliaque ou aux intolérants au gluten. Avec le temps, c’est devenu une pratique tendance que beaucoup de gens adoptent volontairement. Le but est de préserver la santé et retrouver un ventre plat. Cependant, à cause des quelques restrictions alimentaires que cela exige, on se retrouve souvent en panne d’inspiration culinaire. Retrouvez le plaisir de manger avec ces quelques conseils et recettes.

Un nouveau style de vie alimentaire

Il y a différentes raisons qui peuvent pousser une personne à faire un régime sans gluten. Soit à cause d’une maladie cœliaque, pour perdre du poids ou tout simplement par choix personnel. La plupart du temps, le gluten engendre des ballonnements ou des troubles du transit. On trouve le gluten dans de nombreux aliments du quotidien. Quant à ceux qui n’en contiennent pas, certains peuvent contenir des additifs très caloriques, de gras ou de sucres. Par conséquent, il est important de bien connaitre les condiments et leurs propriétés. Ce, afin d’alléger notre alimentation.

Le régime sans gluten exige d’adopter une nouvelle mode d’alimentation. Il faut alors changer le contenu du garde-manger. C’est le garant d’une vie saine et d’une silhouette de rêve.  En règle générale, cette éviction doit durer pendant au moins cinq semaines. Néanmoins, une carence en gluten ne présente aucun risque spécifique. Il suffit d’équilibrer et de  varier l’alimentation du quotidien. Pour retrouver un ventre plat, les gens optent souvent pour le régime sans FODMAP durant deux semaines. Le FODMAP, sont des glucides fermentescibles à chaîne courte que l’on retrouve essentiellement dans les aliments d’origine végétale tels que le blé, le seigle l’artichaut, la pastèque etc. C’est la méthode la plus efficace pour soulager les ballonnements. Dans tous les cas, que vous soyez ou non hypersensibles au gluten, il est conseillé de commencer par réduire la consommation de produits à base de blé. Plus précisément, il faut éviter certaines céréales, le seigle, l’orge ou encore l’épeautre. Dans d’autres cas assez particuliers, il faut également arrêter la consommation des pommes de terre et du maïs.

Le gluten est souvent utilisé par les producteurs industriels. Il est donc conseillé d’arrêter les aliments qui contiennent du froment et tous les produits à base de farine. Aujourd’hui, il existe de nombreux produits sans gluten de bonne qualité. Un régime sans gluten privilégie les produits Bio et les « fait-maison ». La cuisine que l’on fait chez soi, par exemple, permet de mieux gérer les apports énergétiques dans chaque nourriture. En ce qui concerne les produits bios, il existe des légumineuses sans gluten et des céréales complètes. Ces dernières sont riches en fibres et dotées d’un index glycémique faible sans pour autant être totalement différentes des céréales habituelles. Afin de compenser la réduction des glucides, il faut également apporter une dose suffisante de protéines. De ce fait, il n’est pas primordial de tout de suite chercher à éliminer les calories. Il faut aussi être assez rassasié.

Les meilleures recettes sans gluten

Le régime sans gluten n’est pas une punition que l’on s’inflige à soi-même. Au départ, ce n’est pas évident de trouver de bonnes recettes. Il suffit de bien connaitre les bases et bien s’organiser. En effet, il faut revisiter les menus du petit-déjeuner, les plats jusqu’aux desserts. L’essentiel dans un bon régime, c’est manger équilibré. À savoir des heures fixes et manger léger avant d’aller se coucher.

L’objectif d’une bonne recette est de redonner une place centrale aux fruits, aux légumes et aux produits végétaux. À commencer par le premier repas de la journée.  Le petit déjeuner et le moment idéal pour introduire les nouvelles sortes de céréales sans gluten. Le blé, par exemple, peut être remplacé par le quinoa, le sarrasin, les légumes secs ou les lentilles de corail. Leurs fibres sont connues pour lutter contre le surpoids. Le plus important est de diminuer l’indice d’IG (index glycémique) au maximum dans chaque repas. Pour les questions de laitage sans lactose, donc sans gluten, les jus végétaux sont de bons substituts. On trouve par exemple le lait d’amande, d’avoine ou de soja, de noisette. Ce sont les mêmes ingrédients pour les crèmes végétales et les yaourts. Ces derniers sont conseillés pour soulager les petites faims.

En ce qui concerne les plats principaux, il faut trouver le bon apport en vita­mines du groupe B et minéral. Il est donc recommandé de remplacer le riz blanc par le riz complet. Dans notre alimentation de la journée, il faut privilégier la consommation des viandes maigres. Comme apéritif, on peut prendre des rouleaux de printemps au poulet épicé ou des samossas à la viande hachée. En ce qui concerne les mets, il y a l’embarras du choix. Pour plat principal, une poitrine de bœuf cuite à feu doux est excellente en ragoût, en soupe ou en rôti. Vous pourrez aussi trouver un gratin de champignons et de lentilles très intéressant. Il s’agit d’un plat végétarien très prisé.

Et enfin, comme dessert, vous pouvez choisir entre un pot de crème au chocolat ou un gâteau de polenta au citron.  Vous pourriez même vous lancer dans de belles tartelettes sucrées à la framboise ou salées. Manger léger ne veut pas dire forcément perdre le plaisir des saveurs. Ces recettes sans gluten peuvent être à la fois simples et délicieuses. Vous pourrez continuer à manger à votre faim, sans culpabiliser sur votre poids !

 

Auteur : Sarepta Restauration